Journée du souvenir trans (TDoR)

En ce 20 novembre c’est la journée du souvenir trans / Transgender Day of Remembrance (TDoR).

Selon l’association Transgender Europe (TGEU) 325 personnes trans ou non-binaire ont été assassinées entre octobre 2016 et septembre 2017 à travers le monde.
Si 325, c’est déjà beaucoup, on peut présumer que les chiffres réels se situent largement au-delà de ce constat, la majorité des meurtres transphobes n’étant pas classés comme des crimes haineux.

Ce chiffre ignore le taux de tentatives de suicide qui est de 40% aux USA, de plus, le plus souvent les services de police enregistrent les crimes sous l’état civil assigné à la naissance des victimes, ce qui fausse d’autant plus ce chiffre. Il est donc plus que temps que la police prenne en compte cette réalité.

Les principales victimes de ces crimes sont les femmes trans racisées, souvent en situation de précarité et de prostitution dont l’espérance de vie est d’environ 35 ans.
Il est donc vital de comprendre l’importance des combats passés et futurs qui se sont effectués et qu’il reste à mener.
N’hésitez donc pas à en parler autour de vous.